Capoeira Arte Antiga

La ronde de la Capoeira

La Capoeira est représentée dans une ronde. La ronde est un symbole de la pratique de l'art de la Capoeira, dans laquelle les différences de chacun-e se combinent pour former un tout. Permettant l'intervention directe ou indirecte des participants. Dans la Capoeira, la couleur de peau, le genre, l'âge ou l'opulence n'a pas d'importance. Chaque individu communique à travers la musique, des chants et des mouvements corporels. Tous égaux, tous différents. Pour réaliser une ronde, il faut commencer par un point. Le Berimbau? Au pied de la croix. Où restent les instruments. Le Berimbau a un rôle important. Il est accompagné d'autres instruments : Pandeiro, Atabaque, Agogo et Reco-Reco. Dans la musique et la lutte, la feinte est une des parts de l'improvisation du Capoeiriste. Rien n'est sur dans la ronde, tout se passe, tout arrive sur le moment. Le Capoeiriste doit savoir respecter les règles du jeu. Il est important de savoir contrôler ses mouvements et l'espace de jeu. La ronde pour les capoeiristes est le symbole de la planète Terre, où il existe le bien et le mal. Les deux énergies sont constamment en action dans la Capoeira, créant une ambiance particulière. Le Berimbau est le conducteur de toute manœuvre. Il est accompagné par les autres instruments, et les chants lancés par les participants, créant l'atmosphère mystique de cet art. La musique influence celui qui joue, les mouvements de luttes et les acrobaties sont stimulés. Les mouvements montrés ne sont pas faits au hasard, chaque capoeiriste sait parfaitement respecter sa capacité. Nous pouvons comparer le jeu de la Capoeira avec une pièce théâtre, dans laquelle deux ou trois acteurs représentent leur pièce, attendant chacun leur moment d'intervenir. La Capoeira est ainsi, communicative, elle est faite de questions et de réponses : une question avec un « Bênção » (mouvement de jambe de Capoeira), réponse avec une esquive ou une contre-attaque comme Meia Lua de Compasso. Etc...

Pour qui sait ou connait cet art, il existe une synchronisation entre les participants physiquement et musicalement. Les instruments marquent le rythme du jeu, qui peut être lent ou rapide, influençant directement les lutteurs. La Capoeira est une lutte en danse, et une danse en lutte. Une conciliation faite avec des mouvements de lutte caractéristiques des arts martiaux. Mais la Capoeira ne perd jamais sa forme spectaculaire.

De nos jours ce genre de ronde est très différent des autres disciplines. Dans une ronde de Capoeira, nous pouvons toujours improviser. Peu importe l'endroit et le moment, il suffit d'avoir assez de participants. Les rondes ou réunions de capoeiristes sont spécifiques à cette discipline. La Capoeira n'a pas encore été institutionnalisée et ne connait pas les règles de la société. Son potentiel est fort. Elle est encore un peu connue par tous comme un sport, mais positivement elle n'est déjà plus vue comme sport par les jeunes de la rue. Les personnes découvrent peu à peu l'originalité et l'efficacité qu'elle transmet. Il est rare de voir un affrontement de capoeiristes qui pratiquent la même capoeira. Profitant d'être vus, les capoeiristes mettent en valeurs leurs propres techniques, enseignements et valeurs.

Sans animosité ni rancœur. Les pratiquants interviennent régulièrement dans le jeu, démontrant leurs capacités tout en respectant le style de chacun-e. La ronde de Capoeira est un espace de pratique, de communication et de loisir. 

source : www.capoeira-auvergne.com