Capoeira Arte Antiga

Moniteur Camarada

Bussiere Pierre-Antoine de son vrai nom surnommé Camarada né le 24/11/1988 à St Benoît-la-forêt a commencé la capoeira en 2001 avec le Mestre Branco du groupe Ginga Nago à Montlouis sur Loire.

Quelques années jusqu'à ce que l'association se sépare, elle a été reprise par un adhérent du groupe qui à fait venir le professeur Verdugo du groupe Topazio. D'un papa militaire, Camarada a du partir à l’étrange où il continua la Capoeira en Martinique avec le groupe Ginga-Brasil Martinique où il rencontra le moniteur Samouraï là il appris encore un autre style de Capoeira une autre ambiance tropicale. Bien plus tard son père fût muté en France dans cette belle région que l'on appel l'Auvergne à Montluçon exactement dans l'Allier où il pose ses bagages. Malheureux car la Capoeira à Montluçon n'existe pas il envisagea de faire venir un Contra mestre Rey du groupe Filhos da Africa où il créa l'association à Montluçon pour donner des cours, les cours avaient lieu dans une petites salle à Commentry 03600 puis quelques années pus tard Camarada décide de se retirer de l'association pour raison personnelle. En quête de vérité et spiritualité en 2009 il découvre une association où il fait une belle rencontre le Mestre Ataare Da Costa chez qui il prend des cours une fois par semaine à Clermont-Ferrand, Différente de toutes celles qui l'a pratiqué Pierre-Antoine tombe sur le charme, toutes les semaines pendant plusieurs années il fera les déplacements Montluçon-Clermont-Ferrand pour assister à ces cours. Une belle complicité s'installe entre le Mestre et l'élève, des vérités se révèlent et un grand travail de spiritualité commence... En 2015, le Mestre voyant les efforts et l'enthousiasme de son élève décide d'avoir une conversation sérieuse avec lui en lui cons céans de rouvrir une association à Montluçon en Association avec lui pour donner des cours après avoir reçu le grade de Moniteur. Aussi tôt le Moniteur s'exécute et ouvre son association nommée Arte Antiga où les cours commença en 2016 dans la belle salle de la Cuisine Centrale à Montluçon. Aujourd'hui il travail à enrichir sa Capoeira tous les jours en apprenant encore et encore et en continuant en plus de ses cours qu'il donne, sa vie de famille et son travail à aller à Clermont-Ferrand au cours de son Mestre au moins une fois par mois.